Ethan et Joel COHEN

Films vus (+ date sortie)

1991 : Barton Fink 1996 : Fargo 1998 : The Big Lebowski 2000 : O'Brother (O'Brother Where Art Thou?) 2001 : The Barber : l'homme qui n'était pas là (The Man Who Wasn't There) 2003 : Intolérable cruauté (Intolerable Cruelty) 2004 : Ladykillers (The Ladykillers) 2007 : No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme (No Country for Old Men) 2008 : Burn After Reading (à voir)

La Famille Suricate

  • Sortie : 15 octobre 2008
  • Vu le : 26 octobre 2008 (VO) (Anne + Xavier)
  • Réalisation : James Honeyborne
  • Voix VO : Paul Newman
  • Film britannique
  • Titre original : The Meerkats
  • Genre : documentaire scénarisé

Synopsis

Il était une fois, en Afrique australe (dans le désert du Kalahari), un bébé suricate répondant au nom de Kolo. Ce petit animal carnivore, malin et joueur, va devoir braver la sècheresse et de dangereux prédateurs afin de relever le plus grand défi de sa vie: retrouver ses parents, ses frères et ses soeurs. A travers sa touchante histoire, nous découvrirons aussi la lutte de son espèce pour survivre dans l'immense et somptueuse savane. Grâce à un langage vocal et tactile élaboré et à leur incroyable solidarité, qui rapprochent mystérieusement ces drôles de petits animaux de l'espèce humaine, vous découvrirez une famille... comme la vôtre !

Site officiel : http://www.lafamillesuricate-lefilm.com/

Blindness

Sortie France : 8 octobre 2008 Vu le 18 octobre 2008 (Anne + Xavier)

Réalisateur : Fernando Meirelles (BR) A réalisé entre autres : La Cité de Dieu, La Cité des hommes - série, The Constant Gardener.

Acteurs : Julian Moore : femme du médecin Mark Ruffalo : médecin Gael Garcia Bernal : king of ward 3

Inspiré du livre de José Saramago "L'aveuglement". Auteur portugais, prix Nobel en 1998. "L'Aveuglement", trad. par Geneviève Leibrich, Le Seuil, 1997, 302 p. (ISBN 2-02-028952-0)

Pitch ô mon pitch : Le pays est frappé par une épidémie de cécité qui se propage à une vitesse fulgurante. Les premiers contaminés sont mis en quarantaine dans un hôpital désaffecté où ils sont rapidement livrés à eux-mêmes, privés de tout repère. Ils devront faire face au besoin primitif de chacun : la volonté de survivre à n'importe quel prix. Seule une femme n'a pas été touchée par la " blancheur lumineuse ". Elle va les guider pour échapper aux instincts les plus vils et leur faire reprendre espoir en la condition humaine.

Avis (Anne) : Très intéressant. En voyant la bande-annonce, peur d'un film d'anticipation bateau. En fait, c'est assez expérimental, quelque part ça m'a fait penser à "La Flèche du Temps" de Martin Amis : ça va assez loin dans tous les petits détails de ce que pourrait déclencher une telle épidémie. Pas de jugement, juste des images. Et justement, un rapport à l'image, aux couleurs, intéressants. Un peu peur à la fin d'un dénouement pas terrible, mais jusqu'aux dernières secondes, Meirelles s'en sort bien. Très chouette film ! --> Je découvre en consultant la liste des acteurs que les personnages de prénom. Je n'y avais pas prêté attention, le film (et probablement le bouquin avant tout...) regorge de quantité de détails dans ce genre qui en font sa force et lui donnent une certaine finesse.

http://www.blindness-lefilm.com/ Le sité Internet est intéressant, d'un point de vue visuel, car il joue avec le thème du film. Un peu déconcertant au départ, la page est blanche, et le texte et la navigation apparaissent furtivement selon les endroits où se déplace le curseur. On ne comprend pas immédiatement, surtout si on a un ordinateur qui rame... et ce d'autant plus que le site semble faire ramer même des ordis plus puissants que le mien... (dommage)

Wall-E

Sortie France : 30 juillet 2008

Pitch : Faites la connaissance de WALL-E (prononcez "Walli") : WALL-E est le dernier être sur Terre et s'avère être un... petit robot ! 700 ans plus tôt, l'humanité a déserté notre planète laissant à cette incroyable petite machine le soin de nettoyer la Terre. Mais au bout de ces longues années, WALL-E a développé un petit défaut technique : une forte personnalité. Extrêmement curieux, très indiscret, il est surtout un peu trop seul... Cependant, sa vie s'apprête à être bouleversée avec l'arrivée d'une petite "robote", bien carénée et prénommée EVE. Tombant instantanément et éperdument amoureux d'elle, WALL-E va tout mettre en oeuvre pour la séduire. Et lorsqu'EVE est rappelée dans l'espace pour y terminer sa mission, WALL-E n'hésite pas un seul instant : il se lance à sa poursuite... Hors de question pour lui de laisser passer le seul amour de sa vie... Pour être à ses côtés, il est prêt à aller au bout de l'univers et vivre la plus fantastique des aventures !

Réalisateur : Andrew Stanton

Maison de production : Pixar

En orbite depuis 1995 ! L'idée de WALL-E est née dans l'esprit d'Andrew Stanton et Peter Docter (Monstres & Cie) au milieu des années 90. A l'époque, le tandem planche sur ce petit personnage, convaincu de son potentiel, mais sait pertinemment que le financement pour un long métrage sera difficile à obtenir, notamment en raison des caractéristiques de leur droïde (un héros-objet "muet" ne s'exprimant qu'à travers ses mouvements et ses bruitages). Ce n'est qu'en 2001, alors qu'il planche sur Le Monde de Nemo, que Stanton reprend l'écriture, avec la bénédiction de Peter Docter. Il faudra encore sept longues années de travail (et donc près de quinze ans au total) pour que le projet aboutisse !

Blindness

Sortie en salle le mercredi 08 octobre 2008 Marqué :

Le pays est frappé par une épidémie de cécité qui se propage à une vitesse fulgurante.

Les premiers contaminés sont mis en quarantaine dans un hôpital désaffecté où ils sont rapidement livrés à eux-mêmes, privés de tout repère. Ils devront faire face au besoin primitif de chacun : la volonté de survivre à n'importe quel prix. Seule une femme n'a pas été touchée par la " blancheur lumineuse ". Elle va les guider pour échapper aux instincts les plus vils et leur faire reprendre espoir en la condition humaine.