L'AMAP de Montrouge

Maison des Associations (105 Avenue Aristide Briand, 92120 Montrouge) Marqué :

www.amapmontrouge.org

À propos de ce lieu

Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne

Une AMAP est une Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne ayant pour objectif de préserver l'existence et la continuité des fermes de proximité dans une logique d’agriculture durable, c'est-à-dire une agriculture paysanne, socialement équitable et écologiquement saine, de permettre à des consommateurs d’acheter à un prix juste des produits d’alimentation de qualité de leur choix, en étant informés de leur origine et de la façon dont ils ont été produits, et de participer activement à la sauvegarde et au développement de l’activité agricole locale dans le respect d’un développement durable.

Elle réunit un groupe de consommateurs et un agriculteur de proximité autour d’un contrat dans lequel chaque consommateur achète en début de saison une part de la production qui lui est livrée périodiquement à un coût constant. Le producteur s’engage à fournir des produits de qualité dans le respect de la charte des AMAP.

Les principes généraux à respecter

Les AMAP doivent respecter 18 principes fondateurs :

  1. La référence à la charte de l’agriculture paysanne pour chaque producteur
  2. Une production de dimension humaine adaptée aux types de culture et d’élevage
  3. Une production respectueuse de la nature, de l’environnement et de l’animal : développement d’une biodiversité, fertilité des sols, production sans engrais ni pesticides chimiques de synthèse, gestion économique de l’eau …
  4. Une bonne qualité des produits : gustative, sanitaire, environnementale
  5. L’appui à l’agriculture paysanne locale
  6. La solidarité et des liens actifs avec tous les acteurs locaux oeuvrant pour le maintien de l’agriculture durable et d’un commerce solidaire
  7. Le respect des normes sociales par rapport aux employés de l’exploitation, y compris le personnel temporaire
  8. La recherche de la transparence dans les actes d’achat, de production, de transformation et de vente des produits agricoles
  9. L’accompagnement du producteur à l’autonomie, c'est-à-dire la capacité à être maître de ses choix
  10. La proximité du producteur et des consommateurs : elle est indispensable pour assurer le lien direct entre eux et pour favoriser le circuit le plus court entre producteur et consommateurs
  11. Une AMAP par producteur et par groupe local de consommateurs
  12. La formalisation et le respect des contrats à chaque saison entre consommateurs et producteurs
  13. Aucun intermédiaire entre producteur et consommateurs, pas de produits achetés et revendus par le producteur sans accord des consommateurs
  14. La définition à chaque saison d’un prix équitable entre producteur et consommateurs
  15. Une information fréquente du consommateur sur les produits
  16. La solidarité des consommateurs avec le producteur dans les aléas de la production
  17. Une participation active des consommateurs à l’AMAP favorisée notamment par la responsabilisation du maximum d’adhérents
  18. Une sensibilisation des adhérents de l’AMAP aux particularités de l’agriculture paysanne

Club de la boussole

Le Club de la boussole a été créé en octobre 2002 par le député UMP de l'Oise Éric Woerth. Il rassemble 41 députés qui se revendiquent fidèles au Premier ministre Jean-Pierre Raffarin (puis Dominique de Villepin) et à Jacques Chirac .

Le club de la Boussole, composé d'une trentaine de députés UMP, historiquement proches d'Alain Juppé et de Jean-Pierre Raffarin, publie sur Internet un document destiné à mettre en évidence que les engagements pris par Nicolas Sarkozy dans sa profession de foi de candidat à l'élection présidentielle ont été tenus. «Nous nous situons au centre de gravité de la majorité. Notre objectif est de soutenir le gouvernement et de montrer que le chef de l'État a engagé beaucoup de réformes en un an au service des Français», explique François Cornut-Gentille (Haute-Marne), qui a succédé à Éric Woerth, ministre du Budget, à la présidence du club, créé en 2002. «Nous sommes dans un moment décisif, tous mobilisés pour la réussite du quinquennat», ajoute le député maire de Saint-Dizier, qui met en garde : «Si les réformes sont présentées uniquement comme des sources d'économies, l'opinion ne les acceptera pas.»

Dans ce document de travail très précis, les députés UMP mettent en parallèle les mesures prises avec des phrases de la profession de foi du candidat Sarkozy. Quand celui-ci s'engage à ce que le service de l'emploi soit «unifié» , le Club de la Boussole précise que «la fusion en cours des ANPE et des Assedic va permettre à la France d'être dotée d'un service public de l'emploi performant, avec un conseiller pour 30 à 60 demandeurs d'emploi, au lieu de 100 à 120 actuellement».