Blindness

Sortie France : 8 octobre 2008 Vu le 18 octobre 2008 (Anne + Xavier)

Réalisateur : Fernando Meirelles (BR) A réalisé entre autres : La Cité de Dieu, La Cité des hommes - série, The Constant Gardener.

Acteurs : Julian Moore : femme du médecin Mark Ruffalo : médecin Gael Garcia Bernal : king of ward 3

Inspiré du livre de José Saramago "L'aveuglement". Auteur portugais, prix Nobel en 1998. "L'Aveuglement", trad. par Geneviève Leibrich, Le Seuil, 1997, 302 p. (ISBN 2-02-028952-0)

Pitch ô mon pitch : Le pays est frappé par une épidémie de cécité qui se propage à une vitesse fulgurante. Les premiers contaminés sont mis en quarantaine dans un hôpital désaffecté où ils sont rapidement livrés à eux-mêmes, privés de tout repère. Ils devront faire face au besoin primitif de chacun : la volonté de survivre à n'importe quel prix. Seule une femme n'a pas été touchée par la " blancheur lumineuse ". Elle va les guider pour échapper aux instincts les plus vils et leur faire reprendre espoir en la condition humaine.

Avis (Anne) : Très intéressant. En voyant la bande-annonce, peur d'un film d'anticipation bateau. En fait, c'est assez expérimental, quelque part ça m'a fait penser à "La Flèche du Temps" de Martin Amis : ça va assez loin dans tous les petits détails de ce que pourrait déclencher une telle épidémie. Pas de jugement, juste des images. Et justement, un rapport à l'image, aux couleurs, intéressants. Un peu peur à la fin d'un dénouement pas terrible, mais jusqu'aux dernières secondes, Meirelles s'en sort bien. Très chouette film ! --> Je découvre en consultant la liste des acteurs que les personnages de prénom. Je n'y avais pas prêté attention, le film (et probablement le bouquin avant tout...) regorge de quantité de détails dans ce genre qui en font sa force et lui donnent une certaine finesse.

http://www.blindness-lefilm.com/ Le sité Internet est intéressant, d'un point de vue visuel, car il joue avec le thème du film. Un peu déconcertant au départ, la page est blanche, et le texte et la navigation apparaissent furtivement selon les endroits où se déplace le curseur. On ne comprend pas immédiatement, surtout si on a un ordinateur qui rame... et ce d'autant plus que le site semble faire ramer même des ordis plus puissants que le mien... (dommage)

Voir aussi